virulent, ente

VIRULENT, ENTE

(vi-ru-lan, lan-t') adj.
Terme de médecine. Qui tient de la nature du virus, qui est causé par un virus. Les maladies virulentes.
Fig. en parlant des discours, des écrits que l'on compare à une humeur virulente.
Toutes les fois qu'il s'élevait une dispute bien acariâtre, bien virulente entre les gens lettrés ou non lettrés, on disait aux deux partis : Messieurs, allez souper chez M. André [VOLT., l'H. aux 40 écus, grande querelle.]
Il se dit des personnes.
Ce virulent journaliste [Swift], ce pamphlétaire de génie [C. ROUSSET, Disc. de récep. à l'Acad. franç.]

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Par ce moyen, on evacue la matiere virulente [du panaris] en luy donnant issue [PARÉ, VI, 21]

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. virulentus, de virus (voy. ce mot).