vis-à-vis

Recherches associées à vis-à-vis: vis-à-vis de

1. vis-à-vis

[ vizavi] adv. [ anc. fr. vis, visage, du lat. visus, aspect ]
Litt. Face à face ; en face : Nous avons mangé vis-à-vis l'un en face de l'autre

vis-à-vis de

loc. prép.
1. En face de : J'étais placé vis-à-vis de la mère de la mariée.
2. À l'égard de : Il est injuste vis-à-vis de cet étudiant 2. envers

2. vis-à-vis

[ vizavi] n.m. [ de 1. vis-à-vis ]
1. Personne, chose qui se trouve en face d'une autre : Mon vis-à-vis m'a offert un bonbon. Un immeuble sans vis-à-vis.
2. Petit canapé en forme de S pour deux personnes.

VIS-À-VIS

(vi-za-vi) loc. prép.
En face, à l'opposite.
Ce sont là les lois et les ordonnances que le Seigneur donna par Moïse aux enfants d'Israël, dans la plaine de Moab, le long du Jourdain, vis-à-vis de Jéricho [SACI, Bible, Nomb. XXXVI, 13]
Chaque jour à l'église il venait, d'un air doux, Tout vis-à-vis de moi se mettre à deux genoux [MOL., Tart. I, 6]
Je n'ai insisté, Sire, que sur ce qui concerne l'intérêt de votre État, parce que c'est une dépêche à être lue dans le conseil ; si j'eusse eu à traiter la même affaire vis-à-vis de Votre Majesté seule, j'aurais beaucoup insisté sur ce qui peut intéresser son honneur... [, Corresp. de Louis XV et de Noailles, t. I, p. 204 (1743)]
Par extension.
Regardez cet homme d'intrigues environné de la troupe de ses clients.... il regarde comme une grande peine de se trouver vis-à-vis de lui-même [BOSSUET, Panég. St Franç. de Paule, 2]
Je compare un déiste, vis-à-vis un païen, à.... [VOLT., Philos. Princ. d'act. 21]
Ce qu'il y a de rare, c'est qu'après avoir défendu vis-à-vis du frère les gens de mérite et à talents, vous défendez vis-à-vis de la sœur les gens de finance ! [SAURIN, Mœurs du temps, 1]
Fig.
Qu'est-ce que s'examiner ? c'est mettre d'un côté les maximes de Jésus-Christ ; de l'autre, cette partie de notre vie que nous voulons connaître.... placer ces maximes saintes vis-à-vis de nos démarches [MASS., Carême, Confession.]
Fig. Il se trouve vis-à-vis de rien, se dit d'un homme dont tout l'avoir a disparu.
Te voilà vraiment libre et vis-à-vis de rien [DESTOUCH., Dissip. v, 9]
On peut aussi supprimer de. Il demeure vis-à-vis le château.
Il est au coin de la rue, le pauvre cher homme ! tout vis-à-vis un fourbisseur [BARON, Coquette et fausse prude, II, 7]
Il n'est question que de deux ou trois mots d'amitié et quelques nouvelles.... il ne faut pour cela que se mettre un demi-quart d'heure vis-à-vis son écritoire [VOLT., Lett. Thiriot, 12 juin 1735]
J'ai placé cette estampe [le portrait de Turgot] vis-à-vis celle de Jean Causeur ; ce n'est pas que Jean Causeur vaille M. Turgot, mais c'est qu'on l'a gravé à l'âge de cent trente ans [ID., Lett. Vaines, 18 mars 1775]
Adverbialement. Il demeure vis-à-vis.
S. m. Une personne qui est en face d'une autre à la danse ou à la table. Mon vis-à-vis était une fort jolie femme. J'avais pour vis-à-vis un homme fort jovial. Un des deux couples nécessaires pour danser le quadrille. Je n'ai pas de vis-à-vis.
Tête à tête.
Je ne vous ai jamais tant regardé de suite qu'en ce vis-à-vis et entre ces deux bougies [SAINT-SIMON, 350, 116]
Voiture en forme de berline à une seule place dans chaque fond.
Aller d'abord montrer aux yeux de tout Paris La dorure et l'éclat d'un nouveau vis-à-vis [BOISSY, Deh. tromp. II, 10]
Ce pinceau sera prostitué à orner de peintures lascives les panneaux d'un vis-à-vis [J. J. ROUSS., Disc. rétabl. des sciences, 2]

REMARQUE

  • 1. Vis-à-vis s'emploie souvent aujourd'hui au lieu de envers, à l'égard de ; c'est une faute ; d'après Humbert, elle est commune à Genève, et c'est J. J. Rousseau qui l'a introduite dans le français. Voltaire protesta : La langue, dit-il ironiquement, s'embellit tous les jours : le roi n'est plus endetté envers le public, mais vis-à-vis le public, Lett. Linguet, 15 mars 1769. Vis-à-vis s'introduit partout : on se trouve dans toutes les conversations vis-à-vis de ses goûts et de ses intérêts ; les courtisans sont bien ou mal vis-à-vis du roi ; le parlement en corps fait souvenir la nation qu'il a été le soutien des lois vis-à-vis de l'archevêque ; et les hommes, en chaire, sont vis-à-vis de Dieu dans un état de perdition, Dict. phil. Langues.
  • 2. Ma maison est au vis-à-vis de la vôtre, est une locution vicieuse, il faut dire : vis-à-vis de la vôtre.

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    Mais ce me rendi vigour Qu'elle vis à vis Me dist par très grant douçour : Adieu, dous amis [MACHAUT, p. 56]
  • XVIe s.
    .... Alors qu'en la maison royalle Du roy mon pere, à t'amye loyalle Parlementes d'elle tout vis à vis [MAROT, II, 2]
    Quels animaux n'ont la face en hault, et ne regardent vis à vis, comme nous ? [MONT., II, 202]
    Le monde regarde tousjours vis à vis ; moy, je replie ma veue au dedans [ID., III, 66]
    N'estant M. de Segré et ma niepce que au quart vis à vis [parents au 4e degré] [CARL., III, 5]

ÉTYMOLOGIE

  • L'ancien franç. vis, qui signifiait visage (voy. ce mot) : visage à visage, face à face.

vis-à-vis

VIS-À-VIS. loc. adv. En face, à l'opposite. Il est logé vis-à-vis.

VIS-A-VIS DE s'emploie comme locution prépositive et signifie En face de. Je me plaçai vis- à-vis de lui. On supprime quelquefois le de. Vis- à-vis l'église.

VIS-A-VIS s'emploie aussi comme nom masculin et se dit d'une Personne qui est en face d'une autre à la danse ou à table. Il était mon vis-à-vis. J'avais pour vis-à-vis un homme fort jovial, une fort jolie jeune fille. Je lui faisais vis-à-vis. Il est familier.

Il se dit aussi d'un Couple qui danse en face d'un autre couple dans un quadrille.

Il se dit encore d'un Petit siège de salon à deux places, disposé de telle façon que les personnes qui y sont assises se regardent.

Il s'est dit aussi d'une Sorte de voiture où il n'y avait que deux places se faisant face.

Traductions

vis-à-vis

מול (מ יחס), ממול (תה״פ), נגד (מ יחס), מִמּוּל, מוּלtegenover elkaargegenüber, vis-à-visem relação adi fronte, dirimpettoпо отношение на (vizavi)
préposition
en face de, envers qqn ou qqch être méfiant vis-à-vis de qqn

vis-à-vis

[vizavi]
advface to face
vis-à-vis de → opposite (fig)towards, vis-à-vis
nm
(= personne) → counterpart
sans vis-à-vis [immeuble] → with an open outlook