vivier

vivier

n.m. [ lat. vivarium, de vivus, vivant ]
1. Bassin où l'on garde des poissons et des crustacés.
2. Fig. Lieu où est formée en grand nombre une catégorie particulière de personnes : Cette école est un vivier de journalistes pépinière
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

vivier

(vivje)
nom masculin
bassin pour les poissons, les crustacés le vivier d'un restaurant
Kernerman English Multilingual Dictionary © 2006-2013 K Dictionaries Ltd.

VIVIER

(vi-vié ; l'r ne se lie jamais ; au pluriel, l's se lie : des vi-vié-z étendus) s. m.
Pièce d'eau courante ou dormante, dans laquelle on nourrit du poisson.
Viviers et réservoirs lui payaient pension [à un cormoran] [LA FONT., Fabl. x, 4]
Les seuls riches ont, au mois de mars, des légumes dans leurs serres et du poisson dans leurs viviers [VOLT., Pol. et lég. Requête aux magistr. I]
En Normandie, pièce d'eau poissonneuse et alimentée par des sources de fond.
Terme de pêche. Bateau muni d'un réservoir d'eau dans lequel on met le poisson pour le conserver vivant.

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    Le fosé passent par delez le vivier [, Raoul de C. 58]
  • XIIIe s.
    Vivier et sauvoir et fossé où poisson se poent norrir et fruitefier [BEAUMAN., XXVII, 20]
    Or m'en vieng par chevalerie, Qui au jord'ui est esbahie, Je n'i voi Rollant n'Ollivier, Tuit sont noié en un vivier [RUTEB., 224]
  • XIVe s.
    En laquelle nasselle avoit un vaissel nommé vivier, dans lequel vivier avoit certaine quantité de menue peschalle [DU CANGE, vivierium.]
  • XVIe s.
    Au vivier, suivant l'etymologie de son nom, le poisson ne fait que vivre, pour la petitesse du lieu, inventé seulement pour le tenir ; afin d'y en prendre à toutes les fois qu'on veut, à telle cause dict aussi, reposoir et serve. - Le vivier se convertit en pescher, et le pescher en estang, amplifiant leurs limites [O. DE SERRES, 421]

ÉTYMOLOGIE

  • Wallon, vivi, vivier ; du lat. vivarium, de vivus, vif, vivant (voy. VIF).
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

vivier

VIVIER. n. m. Pièce d'eau courante ou dormante, dans laquelle on nourrit, on conserve du poisson. Vivier d'eau vive. Il y a beaucoup de poisson dans ce vivier.
Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

vivier

Un Vivier, ou estang, Ichthyotrophium, Piscina.

Viviers et fosses de poissons aupres de la mer, où on les sale, Cetariae, vel Cetaria.

Jean Nicot's Thresor de la langue française © 1606

vivier


VIVIER, s. m. [Vi-vié: 2eé fer.] Pièce d'eau courante ou dormante, dans laquelle on nourrit, on conserve du poisson, pour l'usage journalier.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788
Traductions

vivier

בית-יוצר (ז), בריכת דגים (נ), חממה (נ), בְּרֵכַת דָּגִים

vivier

vivar

vivier

vivaio

vivier

[vivje] nm
(au restaurant)fish tank
(= étang) → fishpond
Collins English/French Electronic Resource. © HarperCollins Publishers 2005