volcanisé, ée

VOLCANISÉ, ÉE

(vol-ka-ni-zé, zée) adj.
Il se dit des lieux où il y a des volcans, où il reste des traces d'anciens volcans.
Les observations de M. Faber et de M. le baron de Dietrich sur les matières volcaniques et volcanisées [BUFF., Min. t. III, p. 118]
L'Irlande est en face, et l'on trouve, à une petite distance, les écueils du canal Saint-Georges qui sont aussi volcanisés [ID., Min. t. IX, p. 22]
Le mont sur lequel la ville de Preneste est située, s'avance comme un promontoire sur la plaine volcanisée qui comprend les cratères des environs de Rome [PETIT-RADEL, Instit. Mém. inscr. et belles-lett. t. v, p. 189]
Fig.
C'est dans cette terre volcanisée [la ville de Rome] que poussaient les grands hommes et les grands orateurs avec une énergie sans égale [VILLEMAIN, dans le Dict. de DOCHEZ.]

ÉTYMOLOGIE

  • Volcan.