volute

volute

n.f. [ it. voluta, du lat. volvere, rouler ]
Ce qui est en forme de spirale, d'hélice : Des volutes de fumée.

volute

(vɔlyt)
nom féminin
ce qui forme une spirale les volutes de la fumée de cigarette

VOLUTE

(vo-lu-t') s. f.
Terme d'architecture. Ornement en forme de spirale d'un chapiteau de colonne ionique, corinthienne ou composite.
Se dit de toute espèce d'enroulement semblable à ceux de la volute du chapiteau ionique.
Les palmes s'entrelacent dans l'intervalle des colonnes, et leurs volutes naturelles dérobent aux yeux séduits l'épaisseur de l'entablement [MARMONTEL, Cont. mor. Heur. div.]
Chacun d'eux [végétaux] a sa grâce et son utilité ; Volutes, chapiteaux, fuseaux, navette, aiguilles, Quelles formes n'ont pas leurs nombreuses familles ! Partout le grand artiste a varié son plan [DELILLE, Trois règnes, VII]
[Un lierre qui].... recourbant en arc sa volute rustique, Fait le seul ornement du champêtre portique [LAMART., Harm. III, 2]
Terme de charpenterie. Nom que l'on donne à la partie ronde du bas d'un limon d'escalier, sur laquelle pose le pilastre de la rampe en fer.
Terme d'histoire naturelle. Coquille univalve tournée en cône pyramidal.
Existe-t-il aucune espèce comparable à ces grandes volutes pétrifiées [cornes d'Ammon], dont le diamètre est de plusieurs pieds, et le poids de plusieurs centaines de livres ? [BUFF., Min. t. VII, p. 222]
Dans le genre volute, on distingue : la volute figuline, dite vulgairement fileuse ; la volute hispidule, appelée goutte bleue et neigeuse ; la volute cymbion ou volute gondole, dite char de Neptune et robe bigarrée ; elle habite l'océan Atlantique où elle atteint une longueur de deux décimètres ; on ne doit pas la confondre avec la volute couronne, mentionnée ci-après ; la volute pertuse, nommée tiare bâtarde ; la volute couronne, ou volute éthiopienne de Lamarck, dite vulgairement couronne d'Éthiopie, et dont quelques auteurs ont fait le type d'un genre cymbion ; la volute couronne habite l'océan Africain et le golfe Persique, [LEGOARANT, ]

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Sur lequel l'on monte, tournoiant en volute l'entour de la montaignete, de la main gauche à la droite, jusques au sommet [O. DE SERRES, 601]

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. voluta, volute, de volutus, roulé, part. passé de volvere.

volute

VOLUTE. n. f. T. d'Architecture. Ornement du chapiteau de la colonne ionique et de la colonne composite, fait en forme de spirale.

Il se dit, en termes d'Histoire naturelle, des Coquilles univalves tournées en cône pyramidal.

volute

Volute, ou Limace, en Architecture, Voluta.

volute


VOLUTE, s. f. Terme d'Architectûre. Ornement du chapiteau de la colone ïonique et de la composite, fait en forme de spirale. = Coquille univalve, tournée en cône pyramidal.

Traductions

volute

קנוקנת (נ), תימורה (נ)

volute

krul

volute

voluta

volute

Volute

volute

蝸殼

volute

volute

volute

Voluutta

volute

Volut

volute

[vɔlyt] nf
(ARCHITECTURE)volute
(fig) volute de fumée → curl of smoke