votation

votation

n.f.
Au Québec et en Suisse, vote.
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

VOTATION

(vo-ta-sion ; en vers, de quatre syllabes) s. f.
Action de voter.
Nous qui savons qu'il est physiquement impossible de s'assurer d'avoir obtenu le vœu national autrement que par la votation par tête [MIRABEAU, Collection, t. I, p. 191]
Mettre un décret à la votation [ID., ib. t. v, p. 380]
L'énoncé même du vote. Votation de J. F. Baraillon, membre de la convention nationale, dans les séances des 15, 16, 17 et 19 janvier 1793, imprimée par ordre de la convention nationale.
Terme de bourse. Système de répartition des voix dans les assemblées d'actionnaires ; les voix sont souvent réparties suivant le nombre d'actions ; plus on a d'actions, plus on a de voix à donner.
Anciennement, dans l'ordre de Malte, action de donner son suffrage.

ÉTYMOLOGIE

  • Voter.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

votation

VOTATION. n. f. Action de voter. La votation n'a pas été libre. Un mode de votation.
Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

votation


VOTATION, s. f. VOTER, v. n. [Vota-cion, voté: 2e é fer. au 2d.] Voter, c'est doner sa voix, son voeu, son sufrage. Votation est l'action de voter.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788